joseyav

SI J’AVAIS LA CAUTION REQUISE POUR ETRE CANDIDAT PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE…

In Blogroll on 29/06/2010 at 10:14

 

I. Liminaires

 

Je prends la liberté de jeter dans la marre, la cogitation suivante. Tout en espérant qu’elle produira un écho dans le chef de nos concitoyens et ce, pour le devenir heureux de notre démocratie.  


En effet, comme l’a eu a bien le dire le Docteur Juriste Constantin YATALA NSOMWE NTAMBWE dans sa réflexion intitulée « Les droits de vote et d’éligibilité des Congolais de l’étranger », le droit à l’éligibilité est la faculté reconnue à tout citoyen remplissant les conditions de se porter candidat afin de se faire choisir par un corps électoral pour un mandat public de son État. Ainsi, le droit à l’éligibilité ou à être candidat est reconnu à tout citoyen congolais idoine constitutionnellement, sous réserve de restrictions légales. C’est ici que cette cogitation trouve son bien fondé.

 

II. Vous avez dit droit d’éligibilité  pour tous ?

Il ressort de la loi électorale qui a régi les élections en RDC et encore en vigueur, que  l’exercice du droit d’éligibilité de tout citoyen congolais est soumis à une caution accompagnant le dépôt de candidatures, sans citer les dépenses liées à toute la campagne électorale.

Hormis les conditions « normales » requises pour être candidat à la présidence de la République, il faut et ce au regard de la lettre « d » de l’article 104, alinéa 3 de la loi électorale, que  le candidat à l’élection présidentielle joigne à la déclaration de candidature « un récépissé du dépôt d’une caution non remboursable de 22.000.000 de francs congolais (soit 50.000 USD au taux à l’époque de l’adoption de la loi) constants versés dans le trésor public ».   

Comme nous l’avions tous suivi, cela n’avait pas arrangé tout le monde au motif que si la caution exigée pour être éligible à la présidence de la République introduit une discrimination absolument censitaire en RDC, car  seul celui qui a des moyens financiers peut prétendre à la magistrature suprême. Par conséquent, un citoyen congolais qui ne dispose pas de moyens est privé du droit d’éligibilité, même s’il remplit des conditions légales pertinentes. Cette pratique de caution élevée non remboursable restreint excessivement le droit qu’a chaque Congolais d’accéder aux fonctions publiques de son État. Or, d’après la Constitution, aucun Congolais ne peut, en matière d’accès aux fonctions publiques ni en aucune autre matière, faire l’objet d’une mesure discriminatoire, qu’elle résulte de la loi ou d’un acte de l’exécutif, en raison notamment de sa condition sociale. En l’espèce, la caution exorbitante prévue par la loi électorale établit une discrimination fondée sur la condition sociale et est de ce fait contraire à la constitution. Cette discrimination viole également les conventions internationales relatives aux droits de l’homme auxquels la RDC est partie.

D’un autre ton, pour que seuls les citoyens ayant sérieusement l’intention de briguer aux hautes fonctions politiques posent leur candidature, certaines démocraties exigent le dépôt d’une caution. Le système de caution est appliqué de différentes façons dans différents systèmes électoraux. Cela vise non seulement à éliminer les candidats irresponsables, mais aussi à contenir le nombre de personnes qui veulent poser leur candidature. Il faut une certaine limite au nombre de candidats parmi lesquels les électeurs doivent faire un choix.

Pour la RDC, qui se réclame démocratique,  il est bon qu’elle d’encourage les citoyens à se porter candidats à une élection pour des charges publiques. Mais, le coté négatif de la caution est que plus elle est élevée, plus le nombre de candidats est faible.  Il y a donc une sorte d’implications sociales – c.-à-d. que les riches de la société  voire les voleurs/pilleurs ont plus de possibilités de poser leur candidature que les autres. Ainsi, les candidats sérieux mais sans argent exigé pour la caution ne voudrons pas briguer les suffrages parce qu’ils ne peuvent pas se permettre de perdre leur caution. Il sied donc d’établir une distinction entre le paiement d’un droit et une caution qui est remboursée au candidat après l’élection – s’il a obtenu un certain nombre de votes. Mais quelle est la nature des cautions exigées en RDC ?

 

III. Si j’ai la caution, que proposerai-je ?

Loin d’être  le premier jeu politique français de divertissement dénommé « FUTUR PRÉSIDENT DE LA RÉPUBLIQUE » dans lequel 12 hommes et femmes font concurrence pour devenir président de la république  et des questions suivantes sont posées : « Avez-vous ce qu’il faut pour devenir président de la république ? » « Que faut-il avoir: Du charme ? Pouvoir de convaincre ? Grand cerveau ? Coup de chance ? Argent ? Relations personnelles? …», je donne par cette cogitation, quelques éléments de ma visée politique.

J’ai le courage de dire que je ne crois pas en cinq chantiers mais en un seul : « LE PEUPLE CONGOLAIS ». Il sied donc de mettre l’homme/ la femme, ses droits et ses libertés, au centre des défis du pays et du monde. Mettre l’homme au centre de nos préoccupations car, au coeur de tout projet de société, le citoyen doit avoir la première place ! Considérer l’homme comme la finalité de la société et tenir compte de ses préoccupations majeures, est mon combat.

Pour les élections prochaines, cela devra avant tout être cela, un débat sur les mesures à prendre pour recréer pour chaque congolais un bassin de vie dans lequel il puisse vivre mieux, se construire, s’épanouir.

Bien plus, de tout temps, la paix et la consolidation de l’unité nationale seront privilégiées. La distribution de la richesse – dans toute sa variété-  à tous est un impératif non négociable afin de mettre en commun les intelligences, les forces, les capacités au service de notre pays, pour qu’il décolle et aille plus haut vers le bonheur et la prospérité, dans la paix et la sécurité. Peuple congolais, par notre labeur et ensemble, nous pouvons assurément regarder l’avenir en confiance. Faisons –le !

 

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :